RELAIS PORTUAIRE

Client : Ville de Cap-de-la-Madelaine

Le mandat de planification du relais portuaire de la ville de Cap-de-la-Madeleine consistait à évaluer la possibilité de convertir des anciens quais de livraison de pétrole en une marina pour petites embarcations. Le site à l’étude était localisé en contre-bas du sanctuaire du Cap-de-la-Madelaine situé en rive du fleuve Saint-Laurent.

Suite à l’analyse des aspects fonctionnels des équipements existants, une esquisse préliminaire des aménagements proposés a été réalisée. L’esquisse présente la conversion du site vers un relais portuaire où les anciens quais deviennent un stationnement et une presqu’île servant de point d’observation. Les lignes directrices proposées pour l’architecture de la marina font en sorte que le bâtiment devienne un tout cohérent avec les bassins et le fleuve Saint-Laurent et qu’il souligne la porte d’entrée du site. Une sculpture à caractère nautique, localisée en façade du bâtiment principal de la marina, émerge de l’eau et exprime le caractère du site.

Ce projet n’a pas été réalisé, car l’analyse des coûts/bénéfices démontrait clairement que ce projet n’était pas rentable.

Ce mandat demeure toutefois un bel exemple de conversion de site à caractère industriel en un pôle récréatif où la principale problématique était la gestion des fonctions à l’intérieur d’un espace très restreint.